Satisfaire le besoin
D'information
Le marché pétrolier

L'EXPLORATION - PRODUCTION

Forages - Concession - Production par bassin

La France produit très peu d'hydrocarbures. En 2017, elle a extrait de son sous-sol environ 0,8 million de tonnes de pétrole brut et 0,2 milliard de m3 de gaz naturel. La plupart des gisements sont situés dans le bassin de Paris et en Aquitaine. En ce qui concerne le pétrole, la production actuelle de ces gisements couvre seulement 1 % de la consommation nationale.

Au 1er octobre 2017, la France comptait 62 concessions pour une superficie d'environ 3 502 km2. Seuls sept forages d'extension - développement ont été achevés en 2017, alors qu'aucun forage en exploration n'a été terminé au cours de cette même année.

Dans le détail, la production française de pétrole brut s'est élevée à 758 milliers de tonnes en 2017, en repli de 7 % par rapport à l'année 2016. Le bassin de Paris demeure la première zone productrice avec 60,8 % de l'extraction totale, devant le bassin aquitain (38,8 %) et l'Alsace (0,4 %).

Répartition de la production de pétrole brut par bassin en 2017

Répartition 2017 par bassin de production
Source : DGEC-DE/BRESS.

Vous pouvez compléter ces informations par les publications suivantes du CPDP :
● l'évolution mensuelle de l'exploration - production : Bulletin Mensuel ;
● le détail des titres miniers d'hydrocarbures et la carte correspondante : 
L'Intégral 2016.

LE COMMERCE EXTÉRIEUR

Pétrole brut - Produits raffinés

PÉTROLE BRUT

En 2017 la France est presque totalement dépendante des importations de pétrole pour sa consommation intérieure puisque l'extraction ne couvre qu'un pourcent de ses besoins.
En 2017, les importations de pétrole brut progressent de 3,2 %, à 56,7 millions de tonnes. Le premier fournisseur est le Kazakhstan avec une part de 16,0 % des tonnages importés, devant la Russie (15,8 %) et l'Iran (12,3 %).

PRODUITS RAFFINÉS

En 2017, la balance commerciale des produits raffinés pétroliers reste déficitaire malgré une légère amélioration. Les importations s'élèvent à 40,2 millions de tonnes (- 1,8 %) et les exportations (avitaillement inclus) à 23,2 Mt (- 1,5 %). La France importe principalement du gazole/fioul domestique (53,9 % du total ou 21,7 Mt). En sens inverse, le principal produit exporté est le fioul lourd (26,1 %). L'Union européenne est le principal partenaire commercial de la France car elle représente environ 43 % de ses importations et 51 % de ses exportations.

Sources : CGDD/SDES - DGDDI - CPDP.
Sources : CGDD/SDES - DGDDI - CPDP.
Solde commercial (kt)
Sources : CGDD/SDES - DGDDI - CPDP.

 

Vous pouvez compléter ces informations par les publications suivantes du CPDP :
● l'évolution mensuelle : Bulletin Mensuel - Note du Commerce extérieur et Base de données ;
● l'évolution annuelle : Intégral et Note annuelle du Commerce extérieur (Collection NIE).

LE RAFFINAGE

Distillation atmosphérique - Traitements

Le raffinage du pétrole est la transformation du pétrole brut en produits pétroliers finis. Le pétrole brut n'est en effet pas utilisable en l'état et doit être raffiné pour donner naissance à des produits nécessaires à la vie courante (chauffage, transport, cuisine…) et à des produits dérivés utilisés dans des processus industriels (pétrochimie, revêtements routiers…).

Tour de distillation atmosphérique 

Au 1er janvier 2018, la France métropolitaine compte 7 raffineries avec distillation atmosphérique pour une capacité totale de traitement de 62 millions de tonnes. En 2017, ces raffineries ont traité près de 57 millions de tonnes de pétrole brut pour une consommation intérieure de produits pétroliers évaluée à 74 Mt. 

Four de distillation
Capacité de distillation atmosphérique
Sources : CPDP.

 

Vous pouvez compléter ces informations par les publications suivantes du CPDP :
l'évolution mensuelle du raffinage : Bulletin Mensuel ;
● l'évolution annuelle : L'Intégral 2016 ;
● les bilans semestriels : le Zoom du CPDP.

LE STOCKAGE

Raffinage - Distribution

Fin 2017, les capacités de stockage du raffinage (12,9 millions de m3 dans les raffineries et 7,6 M.m3 hors raffineries pour un total de 20,5 M.m3) se ventilent en 6,4 M.m3 pour le pétrole brut, 7,0 M.m3 pour les produits intermédiaires et 7,2 M.m3 pour les produits raffinés.
Les stockages de la distribution sont évalués à 20,8 M.m3 (hors pétrole brut) fin 2017. Au total, l'ensemble des capacités s'établit fin 2017 à environ 41 millions de m3.
Le nombre des dépôts actifs (tous produits confondus) s'élève à 227 unités fin 2017.
À la fin de 2017, les stocks effectifs (pétrole brut + tous produits) détenus par la profession (raffineurs, distributeurs et Sagess) atteignaient 22,3 millions de tonnes.
 

Détail des stocks au 31 décembre 2017
Source : CPDP.

Vous pouvez compléter ces informations par les publications suivantes du CPDP :
l'évolution mensuelle des stocks des raffineurs et de la distribution : Bulletin Mensuel ;
● l'évolution annuelle : L' Intégral.
Pour plus de détails, l'inventaire des dépôts de la distribution pétrolière au 1er janvier 2018 liste tous les dépôts pétroliers civils de plus de 400 m3

LA DISTRIBUTION

France - Carburants routiers - Stations-service - Fioul domestique et GOnR

Marché français

En 2017, la consommation française de produits pétroliers s'est élevée à près de 75 millions de tonnes, en progression de 1,7 % sur 2016, après près de 12 ans de reculs successifs. Pour mémoire, le marché global totalisait plus de 87 millions de tonnes en 2004 et a atteint son maximum en 1973, avec 112 Mt.

Carburants routiers

En 2017, le total des livraisons des carburants routiers (supers + gazole) s'est élevé à 51,2 millions de m3, en légère augmentation (+ 0,5 %) par rapport à 2016.
Les livraisons de supercarburants sont en hausse de 3,9 %, 10,1 M.m3 et représentent près de 20 % des livraisons totales de carburants routiers.
Le SP95 a enregistré une nouvelle baisse par rapport à 2016 (- 6,5 %), alors que le SP95-E10 et le SP98 ont augmenté respectivement de 13,6 % et 8,0 %.

Répartition des livraisons de supercarburants en 2017 (%)

Répartition des livraisons de supercarburants en 2017
Source : CPDP.


Les livraisons de gazole se sont stabilisées en 2017 (- 0,2 %) à 41 millions de m3. Elles représentent 80 % des livraisons de carburants routiers.

À la fin de 2017, la France compte 10 377 stations-service. Près de la moitié (5 105) sont gérées par des grandes et moyennes surfaces (GMS). La restructuration du réseau français se poursuit année après année, comme le souligne le graphique ci-dessous.

Evolution du nombre de stations-service au 31décembre 2017
Source : CPDP d'après DGEC.


Fioul domestique et gazole non routier

En 2017, les livraisons brutes (c'est à dire non corrigées du climat) de fioul domestique se sont élevées à 7,5 M.m3 : + 0,4 % par rapport à 2016. Corrigées des variations climatiques, elles sont toutefois ressorties en hausse de 8,9 %,. Les ventes de gazole non routier (GOnR), quant à elles, ont augmenté de 2,9 % à 5,1 M.m3.

Vous pouvez compléter ces informations par les publications suivantes du CPDP :
● l'évolution mensuelle des livraisons et de la consommation : Bulletin Mensuel ;
● l'évolution annuelle : L' Intégral.

À L'INTERNATIONAL

Allemagne

• Production d'énergie primaire : 113,2 Mtep
• Consommation d'énergie 
primaire : 322,5 Mtep
• Production de brut : 2,4 Mt
• Importations nettes de brut : 91,1 Mt 
• Importations nettes de produits
raffinés : 15,9 Mt 
 

• Traitement en raffineries : 106,2 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 98,2 Mt
• Consommation de produits raffinés :
103,6 Mt dont 37,9 Mt de gazole et
18,2 Mt de carburants-auto
 

 

Royaume-Uni

• Production d'énergie primaire : 125,1 Mtep
• Consommation d'énergie primaire : 
192,8 Mtep
• Production de brut : 48,1 Mt
• Importations nettes de brut : 3,4 Mt
• Importations nettes de produits raffinés :
10,5 Mt

• Traitement en raffineries : 60,4 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 56,6 Mt
• Consommation de produits raffinés :
65,8 Mt dont 24,6 Mt de gazole routier
et  12,0 Mt de carburants-auto 

 

Espagne

• Production d'énergie primaire : 32,9 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 123,5 Mtep
• Production de brut : 0,1 Mt
• Importations nettes de brut : 64,2 Mt
Exportations nettes de produits
raffinés : 3,9 Mt

• Traitement en raffineries : 65,7 Mt
• Production brute 
des raffineries : 65,0 Mt
• Consommation de produits raffinés :
58,1 Mt dont 22,5 Mt de gazole routier
et 4,8 Mt de carburants-auto

 

Irlande

• Production d'énergie primaire : 2,0 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 14,1 Mtep
• Importations nettes de brut : 3,7 Mt
• Importations nettes de produits
raffinés : 3,6 Mt
 

• Traitement en raffinerie : 3,4 Mt
• Production de produits
raffinés : 3,5 Mt
• Consommation de produits raffinés :
6,7 Mt dont 2,7 Mt de gazole transport
et 1,1 Mt de carburants-auto

États-Unis

• Production d'énergie primaire : 1 969 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 2 273 Mtep
• Production de brut : 12,4 Mb/j
• Importations nettes de brut : 7,3 Mb/j
• Exportations nettes de produits
raffinés : 2,5 Mb/j

• Traitement en raffinerie : 16,2 Mb/j
• Production de produits
raffinés : 23,8 Mb/j
• Consommation de produits raffinés :
19,7 Mb/j dont 9,3 Mb/j de carburants-
auto et 3,9 Mb/j de gazole/fiouls fluides

OPEP

Au 31.12.16, l'Organisation comprend l'Arabie
saoudite, les Émirats arabes unis, l'Irak, l'Iran,
le Koweït, le Qatar, l'Algérie, l'Angola, le
Gabon, la Libye, le Nigéria, l'Équateur,
et le Vénézuela.

• Réserves de pétrole brut :
1 217 milliards de barils
• Production de pétrole brut : 33,3 Mb/j
• Exportations de pétrole brut : 25,0 Mb/j
• Prix du panier OPEP : 40,76 $/b en 2016

Pays-Bas

• Production d'énergie primaire : 43,4 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 84,5 Mtep
• Production de brut : 1,6 Mt
• Importations nettes de brut : 60,6 Mt
• Exportations nettes de produits
raffinés : 18,5 Mt

• Traitement en raffineries : 61,9 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 57,9 Mt
• Consommation de produits raffinés :
20,1 Mt dont 6,3 Mt de gazole routier
et 4,0 de carburants-auto
 

Autriche

• Production d'énergie primaire : 12,9 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 34,1 Mtep
• Production de brut : 0,8 Mt
• Importations nettes de brut : 8,1 Mt
• Importations nettes de produits
raffinés : 3,2 Mt
 

• Traitement en raffinerie : 9,5 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 7,8 Mt
• Consommation de produits raffinés :
10,8 Mt dont 6,5 Mt de gazole routier
et 1,6 Mt de carburants-auto
 

Canada

• Production d'énergie primaire : 513,4 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 329,9 Mtep
• Production de brut : 213,0 M.m3
• Exportations nettes de brut : 132,6 M.m3
• Exportations nettes de produits
raffinés : 13,8 M.m3

• Traitement en raffineries : 106,1 M.m3
• Production de produits raffinés : 107,3 M.m3
• Consommation de produits raffinés :  
104,1 M.mdont 29,3 M.m3 de gazole et
44,7 M.m3 de carburants-auto 

Suisse

• Production d'énergie primaire : 259 800 TJ
• Consommation d'énergie
primaire : 1 087 820 TJ
• Importations nettes de brut : 2,9 Mt  
• Importations nettes de produits
raffinés : 6,7 Mt

• Traitement en raffineries : 3,0 Mt
• Production nette de
produits raffinés : 3,1 Mt
• Consommation de produits raffinés :
10,1 Mt dont 2,7 Mt de gazole et
2,4 Mt de supercarburants

Italie

• Production d'énergie primaire : 33,4 Mtep
• Consommation d'énergie primaire : 151,3 Mtep
• Production de brut : 3,7 Mt
• Importations nettes de brut : 60,3 Mt
• Exportations nettes de produits
raffinés : 8,1 Mt

• Traitement en raffineries : 77,5 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 66,8 Mt
• Consommation de produits raffinés :
49,9 Mt dont 23,2 Mt de gazole routier
et 7,6 Mt de carburants-auto 

Portugal

• Production d'énergie primaire : 5,8 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 21,7 Mtep
• Importations nettes de brut : 13,5 Mt
• Exportations nettes de produits
raffinés : 3,5 Mt
 

 

• Traitement en raffineries : 15,0 Mt
• Production brute de produits
raffinés : 14,8 Mt
• Consommation de produits raffinés :
9,6 Mt dont 4,4 Mt de gazole routier
et 1,1 Mt de carburants-auto

Japon

• Production d'énergie primaire : 41,1 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 448,5 Mtep
• Production de brut : 0,5 Mt
• Importations nettes de brut : 166,4 Mt
• Importations nettes de produits
raffinés : 11,7 Mt

• Traitement en raffineries : 161,6 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 150,8 Mt
• Consommation de produits raffinés :
161,1 Mt dont 27,9 Mt de gazole et
39,8 Mt de carburants-auto 

Norvège

• Production d' énergie primaire : 228,4 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 48,6 Mtep
• Production de brut : 94,0 M de m3 d'éq. pét.
• Exportations nettes de brut : 68,8 Mt
• Exportations nettes de produits
raffinés : 11,1 Mt
 

• Traitement en raffineries : 13,8 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 13,7 Mt
• Consommation de produits raffinés :
9,4 Mt dont 2,9 Mt de gazole routier
et 0,9 Mt de carburants-auto

Danemark

• Production d'énergie primaire : 16,1 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 16,9 Mtep
• Production de brut : 7,7 Mt
• Exportations nettes de brut : 0,4 Mt
• Importations nettes de produits
raffinés : 1,1 Mt

• Traitement en raffineries : 7,4 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 7,2 Mt
• Consommation de produits raffinés :
6,3 Mt dont 2,3 Mt de gazole routier
et 1,3 Mt de carburants-auto 

Finlande

• Production d'énergie primaire : 12,3 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire :  25,9 Mtep
• Importations nettes de brut : 11,0 Mt
• Exportations nettes de produits
raffinés : 1,5 Mt

• Traitement en raffineries : 9,8 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 11,6 Mt
• Consommation de produits raffinés :
7,7 Mt dont  2,5 Mt de gazole et
1,5 Mt de carburants-auto 

 

Belgique

• Production d'énergie primaire :  9,7 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire :  56,5 Mtep
• Importations nettes de brut : 32,1 Mt
• Exportations nettes de produits
raffinés :  0,9 Mt

 

• Traitement en raffineries : 35,4 Mt
• Production nette de produits
raffinés : 34,0 Mt
• Consommation de produits raffinés :
23,9 Mt dont 7,0 Mt de gazole routier
et 1,4 Mt de carburants-auto

Australie

• Production d'énergie primaire : 360,2 Mtep
• Consommation d'énergie
primaire : 131,4 Mtep
• Production de brut : 18,7 M.m3
• Importations nettes de brut : 5,5 M.m3
• Importations nettes de produits
raffinés : 29,3 M.m3

• Traitement en raffineries : 26,6 M.m3
• Production nette de produits
raffinés : 26,4 M.m3
• Consommation de produits raffinés :
53,8 M.mdont 23,2 M.m3 de gazole routier
et 18,1 M.m3 de carburants-auto 
 

 

France

Thèmes traités : 
• Importations et exportations françaises
d'hydrocarbures
• Les consommations d'énergie dans
l'industrie en France

• L'électricité en France
• Le transport aérien en France
• La route et l'automobile en France
 

Monde

Thèmes traités :
• Le gaz naturel dans le monde
• Production mondiale de pétrole brut
et de gaz naturel

• Production mondiale de pétrole brut
en 2017 et réserves au 01.01.2018
• Monde : évolution de la capacité
de raffinage