Aller au contenu principal
Accès professionnel
Satisfaire le besoin
D'information
Foire aux questions
Combien y-a-t-il de raffineries en France ?

Au 1er janvier 2018, la France comptait 7 raffineries en Métropole pour une capacité totale de distillation atmosphérique de 62 millions de tonnes :

  • Gonfreville-l’Orcher (Total),
  • Port-Jérôme - Gravenchon (Esso),
  • Grandpuits (Total),
  • Donges (Total),
  • Feyzin (Total),
  • Fos-sur-Mer (Esso)
  • Lavéra (Petroineos).
Combien y-a-t-il de points de vente de carburants routiers en France ?

Au 1er janvier 2017, il y avait 10 478 points de vente, d’après l’enquête annuelle réalisée par la Direction Générale de l’Énergie et du Climat -DGEC, dont 5 131 unités pour les grandes et moyennes surfaces.

Quelles taxes supportent les produits pétroliers ?

Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), dont une partie a été régionalisée depuis le 1er janvier 2006.

Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) :

  • sur les lubrifiants, depuis 1999, dont l’utilisation génère des huiles usagées ;
  • sur les rejets de certains polluants dans l’atmosphère ;
  • sur les supercarburants et le gazole, depuis le 1er janvier 2005, en fonction du niveau d’incorporation des biocarburants.

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Les produits pétroliers sont soumis au régime de la TVA de droit commun (taux de 20 %, 13 % en Corse).

En savoir plus.

Les produits pétroliers répondent-ils à des normes ?

Il existe plusieurs types de spécifications :

  • Spécifications douanières, administratives et fiscales : elles définissent les besoins de qualités exigées par l'administration afin que les produits pétroliers mis sur le marché remplissent toutes les conditions nécessaires pour assurer la sécurité des utilisateurs et la protection de l'environnement et garantir la qualité du produit vendu.
  • Spécifications intersyndicales : elles sont éditées par l’UFIP. Elles constituent les normes de la Profession applicables aux produits pétroliers.
  • Spécifications internes à un groupe pétrolier : elles sont fixées par les sociétés pétrolières afin que le produit vendu respecte les normes de qualités propres à leurs marques commerciales.
Peut-on mettre n’importe quel carburant dans son réservoir ?

Les carburants commercialisés en France sont ceux autorisés par l’arrêté du 19 janvier 2016 modifié. On y retrouve notamment les supercarburants SP95 et SP98, le supercarburant SP95-E10, le gazole, le superéthanol E85, le gazole B30, le gazole non routier, le GPL-c et le gaz naturel véhicule.

Mon véhicule est-il compatible avec le supercarburant sans plomb 95-E10 ?

La décision du 4 octobre 2012 (publié au J.O. du 6 novembre 2012) fixe la liste des engins à moteurs essence compatibles avec le supercarburant sans plomb 95-E10 (SP95-E10). Retrouvez-la ci-après.

Quels sont les principaux producteurs et consommateurs mondiaux de pétrole ?

En 2016, les trois premiers producteurs de pétrole sont l'Arabie saoudite (586 millions de tonnes), les États-Unis (552 Mt) et la Russie (541 Mt). Les trois premiers consommateurs sont les États-Unis (863 millions de tonnes), la Chine (579 Mt) et le Japon (184 Mt).

Quels sont les principaux pays détenteurs de réserves de pétrole ?

Au 1er janvier 2018 les principaux pays sont le Vénézélua (41 milliards de tonnes ou 18,3 % du total mondial), l’Arabie saoudite (36,3 milliards de tonnes ou 16,1 %), le Canada (23,3 milliards de tonnes ou 10,3 %) et l’Iran (21,4 milliards de tonnes ou 9,5 %).

Quelle est la place de l’OPEP dans la production mondiale ? dans les réserves mondiales de pétrole ?


L’OPEP représente environ 74 % des réserves mondiales de pétrole brut (réserves prouvées) et 41 % de la production mondiale.

Quels pays constituent l’OPEP ?

L’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole - OPEP a été fondée en 1960 par l’Arabie saoudite, l’Iran, l’Irak, le Koweït et le Vénézuéla.
Elle a ensuite été rejointe par :

  • le Qatar (1961),
  • l’Indonésie (1962, elle a suspendu son adhésion en janvier 2009, la réactiver en janvier 2016 avant de la suspendre de nouveau en décembre 2016),
  • la Libye (1962),
  • les Émirats arabes unis (1967),
  • l’Algérie (1969),
  • le Nigéria (1971),
  • l’Équateur (1973, le pays a suspendu son adhésion de 1993 à 2007),
  • le Gabon (1975, il a quitté l’Organisation en janvier 1995 pour la réintégrer en juillet 2016),
  • l’Angola (2007),
  • la Guinée équatoriale (2017).
La France produit-elle du pétrole, du gaz ? Quelles sont ses réserves ?

En 2017, la France a produit 758 milliers de tonnes de pétrole brut et 176 millions de m3 de gaz brut (136 millions de m3 de gaz commercialisé).
Au 1er janvier 2017, les réserves s'élèvaient à 9 millions de tonnes de pétrole brut et 8,4 milliards de m3 de gaz brut.